Qu’est-ce que le scalping ? Est-ce fait pour vous ?

Le scalping est une approche de trading qui consiste à acheter et à vendre un ou des instruments à plusieurs reprises dans la même journée, dans le but de faire chaque fois un petit profit. Le scalpeur ne cherche qu’à exploiter les petites fluctuations des marchés. La durée de ses positions peut varier de quelques secondes à quelques minutes.

Les 3 meilleurs courtiers pour le scalping sur le Forex

Pepperstone, ICMarkets et FXCM font partie des courtiers Forex qui offrent les meilleures conditions pour le scalping.

PepperstoneICMarketsFXCM
Spread + Commission en pip (EUR/USD)0,8 0,70,8
STPNonNonNon
ECNOuiOuiOui
Vitesse d’exécutionRapideRapideTrès rapide
RéglementéASICASICFCA
SécuritéSûrSûrSûr

Les 3 meilleurs courtiers pour le scalping sur actions, ETF et indices

XTB, Avatrade et Forex.com sont de bons courtiers pour le scalping sur les marchés actions.

XTBAvatradeForex.com
Commission sur les actions 0.12 %0,13 %0,1 %
Vitesse d’exécutionMoyenMoyenMoyen
RéglementéFCACySECCFTC
SécuritéSûrSûrSûr

Les 3 meilleurs courtiers pour le scalping de contrats à terme 

Admiral Markets, Forex.com et ICMarkets offres les futures par les CFD.

Admiral MarketsForex.comICMarkets
Commission par contrat (à partir de)1,5 €0,1 %0,7
Vitesse d’exécutionRapideMoyenNon
RéglementéFCACFTCOui
SécuritéSûrSûrRapide

Comment scalper sur les marchés ?

Le concept du scalping est de faire rapidement un petit profit sur une position ouverte et de passer à la prochaine opportunité. 

Le scalping consiste à effectuer beaucoup de transactions rapides dans des délais courts. Le scalpeur prend ses profits dès que sa position est au vert, c’est-à-dire dès que le marché évolue favorablement de quelques points ou pips. Puis, il répète l’opération plusieurs fois dans une séance de trading. Le scalpeur peut prendre des dizaines, voire des centaines de trades dans une seule séance de cotation.

Prendre ses profits dès que c’est possible

En général, l’objectif d’un trader est de maximiser ses gains, en laissant évoluer les positions gagnantes. En anglais, on dit « let profit run ». Cette expression signifie qu’il faut maintenir ses positions gagnantes et résister à l’envie de les vendre trop tôt. Ce concept peut sembler évident, car lorsque l’on est du bon côté d’une tendance, on peut réaliser de gros gains sur une seule position. Cela a aussi l’avantage de minimiser les frais de transactions. 

Le problème, c’est que vous ne saurez pas à quel moment le marché va se retourner. Lorsque les prix commencent à retracer, on ne peut pas dire s’il s’agit d’un petit pullback ou d’un retournement de la tendance. Il n’est pas rare de rendre tout, ou une bonne partie de ses profits, en suivant le concept du « let profit run ». 

Conscient de ça, le scalpeur a une approche plus pragmatique. Dès qu’il est possible de fermer sa position avec du profit, il le fait. Un scalpeur peut fermer sa position avec seulement 2 points ou pips selon l’instrument tradé, à condition que les frais de transaction soient couverts par ce petit profit.

De petits profits qui se cumulent

Le scalpeur n’est pas adepte du let profit run. Il prend plusieurs petits profits en fermant prématurément ses positions avant que le prix ne se retourne. Cela implique aussi qu’il ait un fort taux de réussite sur ses opérations, en général supérieur à 60 %. Le fait de ne gagner que 2 à 5 pips par position peut ne pas sembler intéressant. Mais si l’on multiplie cela par 50 ou 100 positions, cela peut constituer une plus-value considérable, surtout si vous avez un capital conséquent.

Les qualités d’un bon scalpeur, est-ce que le scalping vous convient ?

Pour la psychologie du scalpeur, la rapidité, la discipline, la faculté d’adaptation sont autant de qualités nécessaires pour faire du scalping profitablement.

Le scalping convient mieux aux traders actifs, qui peuvent prendre des décisions rapidement et prendre position sans hésitation. Les personnes impatientes peuvent souvent faire de bons scalpeurs, car elles peuvent s’attendre à ce que leurs positions deviennent profitables immédiatement après leur ouverture.

Pour être un bon scalpeur, il faut être concentré. Ce n’est donc pas un style de trading qui convient aux personnes qui sont facilement distraites. C’est l’approche de trading la plus active et la plus exigeante.

La rapidité

Le scalping nécessite d’agir vite. En général, un bon signal de trading s’invalide après quelques minutes, voire quelques secondes. Le scalpeur doit être en mesure d’ouvrir une position sans hésiter, lorsque l’opportunité se présente. De même, il doit être prêt à fermer sa position lorsque les conditions pour le faire sont réunies : take profit atteint, signal d’un indicateur (Stochastic, Ichimoku, etc.), retournement du prix de X points, etc. 

Aptitude à rester concentré

Durant sa session de trading, le scalpeur doit rester concentré. Il y a peu de place pour la distraction lorsque l’on est scalpeur. Puisque les positions peuvent se jouer à des secondes, il est important d’avoir toute votre attention sur les graphiques. On peut se servir d’alertes sonores pour prévenir d’un signal de trading.

La discipline

En matière de discipline, le scalping est plus exigeant que le day trading ou le swing trading. Le scalpeur doit programmer ses sessions de trading et s’y tenir. L’assiduité est importante pour réussir le scalping. De même, durant votre session de trading, vous devez suivre votre plan de trading scrupuleusement, afin de tirer le meilleur parti de votre activité.

Adaptation rapide

Les marchés changent souvent de dynamique, certaines séances sont peu volatiles, d’autres sont assez agitées. Le scalping nécessite une détection rapide de changement de conditions de marchés, comme une augmentation de la volatilité. Dans ce cas, le trader doit adapter sa stratégie ou arrêter de trader, jusqu’à ce que les conditions favorables soient de retour.

Être indépendant 

Le scalping laisse peu de place à une analyse approfondie. Lorsque vous avez un signal de trading, il faut ouvrir une position sans avoir recours à une analyse tierce, ou à une confirmation de plusieurs indicateurs en même temps. La rapidité d’action nécessite d’être indépendant.

Ne scalpez pas si vous avez les traits suivants

Le scalping ne convient pas à tous les traders. C’est un style de trading difficile et très exigeant. Si vous avez les défauts suivants, le scalping n’est peut-être pas fait pour vous.

Pas assez de temps

Puisque vous aurez à passer des heures à chercher des opportunités devant vos graphiques, le scalping requiert du temps. Si vous êtes au bureau du matin au soir, il peut être difficile de scalper pendant la journée. Si vous décidez de faire votre session la nuit, il faut prendre en compte que les marchés sont plus calmes et peu volatils. Assurez-vous aussi que cela ne nuise pas votre hygiène de vie.

Facilement distrait

Le scalping exige une attention continue. Si vous êtes facilement distrait par votre entourage, ou avez des difficultés à rester concentré, vous pourrez avoir du mal avec ce style de trading. Votre espace de travail doit être isolé, dans un endroit où vous pourrez rester concentré.

Peu endurant

Le scalping est une activité qui peut être psychiquement intense. Si vous vous fatiguez vite, notamment en restant devant les écrans, il vous sera difficile de scalper. 

Éléments à prendre en considération pour le scalping

Comme vous l’aurez déjà compris, le scalping est une activité exigeante. En tant que scalpeur, voici quelques éléments à prendre en compte.

La discipline 

Nous avons déjà vu qu’il fallait être discipliné pour scalper profitablement, mais on ne le dira jamais assez. La discipline est l’élément le plus important pour le scalpeur, comme d’ailleurs pour tous les styles de trading. Si vous n’êtes pas assez discipliné pour être assidu et respecter votre plan de trading, vous ne pourrez pas scalper profitablement.

Les frais de trading

Le trading s’accompagne de frais, chaque fois que vous ouvrez et fermez une position. Ils comprennent les commissions du courtier et le spread, qui est l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente de l’instrument négocié. 

Le scalping étant un style de trading plus actif que le day trading et le swing trading, il est donc plus coûteux, car vous prenez plus de positons et donc payez plus de commissions. 

Par exemple, un day trader peut gagner 50 pips sur une seule position et paie 1 pip en commission + spread. Ce qui lui fait un gain net de 49 pips. Au même moment, un scalpeur peut prendre 10 positions pour lesquelles il gagne chaque fois 5 pips. Mais pour chaque position, il paie également 1 pip de commission + spread. Ce qui lui fait un gain net de 40 pips. 

Ainsi, plus le style de trading est actif, plus il devient coûteux.

La liquidité

La liquidité est la facilité par laquelle les acteurs d’un marché peuvent ouvrir ou fermer une position sans risque de slippage (vous voir attribuer un prix différent de celui de votre ordre). Un marché liquide est un marché où il est facile d’acheter et de vendre. Les paires de devises majeures (EUR/USD, GBP/USD, USD/JPY, etc.) sont par exemple des instruments très liquides. De tels marchés sont favorables au scalping, car le scalpeur a besoin d’une exécution rapide et précise.

Cependant, un marché peu liquide peut être difficile à négocier. En général, le spread sur un instrument peu liquide est relativement large, ne permettant ainsi pas de faire du scalping. Les paires de devises exotiques sont par exemple peu liquides par rapport aux paires de devises majeures. 

La volatilité

On peut définir la volatilité comme étant la nervosité du marché. Pour un instrument, c’est la mesure de l’amplitude du mouvement du prix, sur un intervalle de temps donné. La volatilité est un élément clé pour le scalpeur. 

En général, les avis sont partagés en ce qui concerne la volatilité. Certains scalpeurs préfèrent une forte volatilité, d’autres préfèrent un marché plutôt calme. Plus la volatilité est élevée, plus il devient facile de couvrir les frais de trading. C’est pourquoi la plupart des traders recommandent de scalper durant les heures actives de marché (début de séance européenne et début de séance américaine).

Cependant, un marché calme peut représenter des opportunités considérables. Le marché est plus prévisible lorsque la volatilité est faible, comme durant la séance asiatique pour les paires de devises majeures.

Horaires de trading

La volatilité intrajournalière est étroitement liée aux horaires de trading. La volatilité est plus élevée lorsque les marchés européens ouvrent et lorsque les marchés américains et européens sont ouverts en même temps. 

Les heures les plus favorables dépendent de votre stratégie de scalping. Si vous faites du suivi de tendance, ou voulez minimiser le coût du trading, les débuts de séances américaines et européennes seront optimaux. Par contre, si votre stratégie de scalping requiert un marché calme, la séance asiatique est le meilleur moment pour trader.

L’amplitude et la direction de la tendance 

L’un des avantages du scalping tient dans le fait que vous pouvez profiter à la hausse comme à la baisse, sans que le marché ait à fluctuer avec de fortes amplitudes. La où les day traders et les swing traders attendent des mouvements d’une certaine amplitude pour trader, les scalpeurs peuvent exploiter de faibles variations sur les prix et en tirer parti.

Se concentrer sur un seul instrument 

Nous avons vu l’importance de se concentrer pour réussir au scalping. Pour aller loin, il faudra opter pour un seul instrument pour trader. Lorsque vous suivez plusieurs instruments en même temps, vous pouvez rater des opportunités. La plupart des scalpeurs professionnels se spécialisent sur un instrument assez liquide et ne cherchent pas d’autres opportunités ailleurs.

La gestion du risque 

Il est important de mettre en place un money management strict. Bien qu’il existe des scalpeurs qui ne mettent pas de take profit et de stop loss pour leurs positions, il peut s’avérer plus prudent de les mettre, surtout pour le stop loss. 

Le scalping implique que la plupart de vos positions seront fermées avec un petit profit. Il serait malheureux de perdre une grande partie de vos gains, parce que vous n’aviez pas mis de stop loss. Les prix peuvent en effet déferler dans un sens ou dans l’autre en quelques fractions de seconde après un événement, comme la publication de chiffres sur un indicateur économique majeur.

Le calendrier économique

Le scalpeur doit étroitement suivre le calendrier économique. Lorsque l’on trade sur les petits intervalles de temps, la publication d’indicateurs économiques, les discours de présidents de banques centrales et même certains discours de chefs d’État peuvent secouer les marchés. Des événements non prévus peuvent aussi intervenir et bouleverser le price action. C’est pourquoi il est important de mettre en place un stop loss.

Scalping manuel ou automatisé ?

La plupart des stratégies de scalping sont relativement simples. Elles dépendent du price action, ou d’indicateurs techniques. Ce qui fait qu’il est facile d’automatiser une stratégie de scalping. Si vous trouvez une méthode de scalping profitable, vous pourrez l’automatiser. Cela a pour avantage de vous faire gagner du temps, car vous ne serez plus obligé de rester devant vos écrans pour trader.

Stratégies de scalping

Il existe d’innombrables approches pour scalper. Nous allons voir 3 approches différentes, notamment avec l’utilisation d’indicateurs techniques.

Le carnet d’ordres

Pour une place de marché donnée, le carnet d’ordres est une liste d’ordres, qui présente les différentes offres des acheteurs et des vendeurs pour un titre spécifique. Il indique les prix et les volumes pour lesquels les traders présents sur le marché sont prêts à acheter et à vendre le titre.

Les carnets d’ordres sont généralement électroniques et automatiquement mis à jour, ce qui les rend disponibles en ligne pour les négociants. Un carnet d’ordres est un instrument utile pour les négociants et les analystes, car il fournit des informations instantanées sur l’offre et la demande d’un titre. Cet outil fait partie intégrante de la prise de décisions de certains scalpers professionnels. 

Indicateur technique : les bandes de Bollinger

Les bandes de Bollinger sont un indicateur de volatilité. Lorsqu’elles s’élargissent, cela signifie que la volatilité augmente. À l’inverse, lorsqu’elles rétrécissent, cela veut dire que la volatilité diminue. Il s’agit d’un indicateur efficace pour scalper. 

En règle générale, 95 % des bougies se forment à l’intérieur des bandes. Ce qui offre statistiquement des opportunités de scalping lorsque le price action touche la ligne supérieure ou inférieure des bandes. 

On attend que le prix touche ou dépasse la ligne pour ouvrir une position, dans le sens opposé au débordement. La position peut être liquidée si une bougie sort complètement des bandes. Le take profit peut être placé à la ligne opposée des bandes de Bollinger.

Cette méthode marche mieux dans un marché calme, notamment pour les paires de devises majeures durant la séance asiatique.

Scalping avec le price action

Le price action peut aussi être un bon outil pour scalper. Une stratégie bien connue repose sur la formation d’un pinbar ou marteau en direction de la tendance sur le graphique en une minute (M1). On se sert des moyennes mobiles exponentielles (EMA) 20 et 30 pour nous aider à mieux les repérer.

Après une extension du prix à la hausse ou à la baisse, on attend un pullback et la formation d’un marteau ou pinbar sur l’EMA 20. Après clôture de la bougie correspondante, on ouvre une position dans le sens de la tendance, lorsque le price action passe au-dessus ou en dessous de la configuration. Comme take profit, on peut viser le dernier plus haut ou plus bas formé par le prix. Le stop loss peut être placé en dessous du pinbar, au niveau de l’EMA 30.

Les avantages du scalping

Le principal avantage du scalping est la maîtrise du risque.

  • Moins de risques : En surveillant ses positions de près et en les fermant le plus tôt possible, le scalpeur limite le risque d’essuyer de grosses pertes. 
  • Un trading non directionnel : le scalping est une stratégie non directionnelle, pour laquelle vous n’avez pas besoin d’une forte tendance ou d’une direction claire pour tirer parti des fluctuations des marchés. 
  • Facile à automatiser : la plupart des stratégies de scalping sont faciles à automatiser. Elles sont souvent basées sur des indicateurs techniques. 

Les inconvénients du scalping 

Le principal inconvénient du scalping est le coût élevé et le stress qu’il peut engendrer.

  • Capital conséquent requis : pour générer des profits décents, il vous faudra avoir un capital assez conséquent. Lorsque vous scalpez avec un compte de seulement 1 000 euros, les gains seront probablement insignifiants. 
  • Coût de trading élevé : le scalping impliquant de prendre plusieurs positions dans un intervalle de temps réduit, les frais de transactions peuvent diminuer considérablement vos profits, ou amplifier vos pertes. 
  • Le stress : le scalping est une activité intense, qui fatigue le trader au bout de quelques heures. C’est pourquoi il est conseillé aux débutants de limiter vos sessions dans le temps. 

Conclusion

Le scalping est un style de trading rigoureux, qui convient aux traders les plus endurants et les plus disciplinés. Fait de manière professionnelle, il peut être profitable et permet de dégager des revenus réguliers sur les marchés. Les stratégies de scalping sont souvent simples, mais requièrent une discipline infaillible pour être pérennes.

FAQ

Quels indicateurs pour le scalping ?

Pratiquement tous les indicateurs peuvent être utilisés différemment pour scalper.

Quel broker choisir pour scalping ?

FXCM, et Pepperstone font partie des meilleurs courtiers pour scalper.

C’est quoi le scalping en bourse ?

Le scalping consiste à mener de petites opérations en bourse afin de tirer de petits profits chaque fois.